Éduquer son esprit

Un jour, je n’ai pas envoyé de newsletter hebdomadaire, comme je le fais tous les dimanches. J’ai failli le faire mais je me suis ravisé au dernier moment. Cela a été très difficile car j’accorde beaucoup d’importance à cette activité chaque semaine. Mais pourquoi alors ne pas l’avoir envoyée?

1)- Eduquer mon esprit
C’est justement parce que je voulais vraiment le faire que je ne l’ai pas fait! Et oui, ça semble bizarre, je sais. C’est ce qu’on appelle « éduquer son esprit ».
Dans la vie, on voit certaines choses comme indispensables et si on ne les fait pas, c’est comme si il allait se passer quelque chose de grave.  D’ailleurs, as-tu remarqué quelque chose de grave parce que je n’ai pas envoyé la newsletter? Eh bien, non. Personne ne m’a envoyé un message pour me dire « Mohamed tu n’as pas envoyé la newsletter, que se passe-t-il? ». Ainsi rien de grave ne s’est produit.
Aujourd’hui, je prends un vrai plaisir à écrire cette newsletter pour toi.

Source: pixabay.com

2)- Les 2 pièges du perdant
Maintenant comprends bien une chose. Quand tu éduques ton esprit, Il faut éviter 2 pièges. Le 1er est que tu dois être à 2 doigts de pouvoir faire l’activité en question. Évidemment, si tu n’es pas capable de faire une activité, c’est très simple de ne pas la faire! Là, il s’agit peut-être même de l’avoir commencée mais de revenir en arrière pour forcer l’esprit à comprendre que rien de grave ne va se produire.
Le 2e piège à éviter est celui de la PROCRASTINATION. C’est un sujet dont je parle souvent mais il pourrit tellement la vie de certaines personnes que j’aimerais bien leur proposer des solutions. A ce propos j’ai fait une nouvelle vidéo sur le sujet: clique sur l’image ci-dessous.

Pour en revenir au sujet, si je décide de reporter l’action à cause de la procrastination ce n’est pas une vraie décision. Dans ce cas, tu es victime d’un mécanisme inconscient qui te dicte ta vie. Ton esprit ne peut pas être éduqué de cette manière. La décision d’annuler l’action doit se prendre en âme et CONSCIENCE.

3)- Un lifestyle
Eduquer l’esprit est l’affaire de toute une vie et ce ne sera jamais un processus automatique. Il fera toujours l’objet d’une lutte incessante car le propre de l’esprit humain classique est de vivre en mode automatique. Si tu décides de reprendre les choses en main, tu vas devoir revoir tes méthodes de vie.
Est-ce difficile? Au début oui c’est difficile. Après on devient de plus en plus vigilant mais rien n’est gagné d’avance. Le secret réside dans le choix de ton mentor pour t’aider à aller dans cette direction. Ainsi, croire qu’on peut y arriver seul c’est occulter un principe universel qui est que l’homme ne peut se suffire à lui-même. Tu auras toujours besoin de quelqu’un (merci maman).

Source: pixabay.com

4)- Une petite histoire concrète
Pour finir j’aimerais juste te raconter une anecdote sur un proche. Mon ami a créé une entreprise en début d’année donc c’est ça 1er année d’exercice. Comme tout entrepreneur sait, il s’agit de l’année la plus difficile quand on démarre une activité. Normalement, à ce stade il ne pouvait pas prendre beaucoup de jours de vacances. En effet, il avait toute la mise en place de l’activité à faire: recherche de clients, recherche de partenaires, reconnaissance par les différents organismes, candidatures à des dossiers divers,… Son affaire se portait bien et il ne pouvait pas s’arrêter en si bon chemin.
Un jour sa femme, lui demande comment ils allaient faire pour les vacances d’été! Et oui!!! L’été approchait, il fallait commencer à s’organiser avant que les prix des billets n’explosent. Là il s’est dit ce que tout entrepreneur débutant pourrait se dire, « on va prendre 2 ou 3 jours ! ». Bien entendu madame s’est fâchée car elle voyait son mari travailler comme un força. Alors il s’est mis à réfléchir et il s’est demandé « comment éduquer mon esprit ? ». Mon esprit veut travailler pour faire entrer un max d’argent! Alors je vais lui donner 5 semaines de congé!!!! 

Résultats? Notre ami a passé 5 semaines avec sa famille en travaillant quand même légèrement pour ne pas gâcher tout son boulot. Mais les premiers jours furent difficiles car il angoissait à l’idée de perdre des choses: perdre des clients, perdre des partenaires, perdre, perdre,… C’était le leitmotiv du début des vacances. Mais après la période de sevrage où la drogue du travail a perdu de ses effets, il a commencé à gagner. Gagner quoi? Gagner en repos, gagner en recul, gagner en présence avec sa famille,… Le pire c’est qu’il n’a perdu ni clients ni partenaires.

Mohamed

4 réflexions sur « Éduquer son esprit »

  1. Bonjour,
    J’ai acheté ta formation en ligne et effectivement mon problème et de mettre en pratique…
    J’ai bien vu que tu faisais une formation « série 2 » pour se mettre en action, il n’ A que des samedis de prévu ?
    Philippe Saadoun

    1. Bonjour Philippe. Merci pour ce retour. En général on fait le niveau 2 le dimanche. La prochaine date est le 25 août. Je te conseille de venir car tu vas rencontrer les membres de l’équipe qui participent aux championnats de France de lecture rapide. Sache aussi qu’en t’inscrivant au niveau 2 du 25 aout, tu pourras revenir à toutes les séances jusqu’en décembre.
      MK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *