Formation GRATUITE

La lecture rapide intéresse de plus en plus les médias. J’ai été contacté par le site de CNews pour donner des conseils aux étudiants. Je leur explique comment ils peuvent utiliser la Lecture Rapide pour bien se préparer. J’espère que Pascal Praud ne tombera pas sur cet article sinon je vais finir avec l’extrême droite derrière le dos…

Voici l’article en questions:

Alors que l’heure des partiels et des dernières épreuves du Bac approche, voici 5 conseils pour mémoriser l’essentiel et gagner en efficacité, selon le champion du monde de lecture rapide, Mohamed Koussa.

 1- PRÉPARER SON CERVEAU

Avant de commencer à lire, que ce soit un livre au programme, un manuel, ou un texte, il est essentiel de préparer son cerveau et de le faire entrer dans une phase de concentration.

Et on va la déclencher par la respiration, explique l’enseignant, qui est capable de lire 400 pages en français ou en anglais en 90 minutes et de répondre précisément à une vingtaine de questions pièges.

L’idéal est de s’installer confortablement sur une chaise, dans un endroit calme, aéré et lumineux. Ensuite, il faut respirer en ayant la même amplitude quand on inspire et quand on expire. On va compter jusqu’à 5 quand on inspire, et jusqu’à 5 quand on expire, et ce, pendant environ deux minutes.

2- FAIRE UN SURVOL 

Après quoi on ne va pas lire de manière analytique, et chercher à comprendre chaque phrase, mais appréhender le texte en gardant de la distance. On regarde comment il s’organise en lisant la quatrième de couverture, le sommaire, etc…Il faut lire avec attention l’introduction et la conclusion de l’ouvrage.

Ensuite, il faut feuilleter le livre globalement, mais seulement pour le cartographier, et non pour l’analyser, insiste le spécialiste, qui tient un blog. Le survol permet d’évaluer le contenu du livre et de rassurer le lecteur.

Cette étape va mettre le cerveau en appétit et le faire entrer un peu plus dans une phase de concentration. Pendant ce temps, il va aussi comparer ce qu’il voit avec ce qu’il sait déjà.

3- UTILISER UN GUIDE VISUEL 

Puis, on peut commencer la lecture. Mais en utilisant un guide visuel, comme le doigt, ou encore mieux, un critérium. Cet outil permet en effet d’accélérer la lecture. Sans lui, cela ne sera pas efficace car l’œil seul n’a pas un mouvement rectiligne par nature.

Pour l’aider, on va donc utiliser aussi son bras et sa main et faire comme si on soulignait chaque ligne avec son crayon, précise le premier français champion du monde de lecture rapide. 

Le tout, en accélérant petit-à-petit, surtout s’il y a de longues descriptions qui n’apportent pas grand chose. Cette technique du balayage permet de contrôler sa vitesse de lecture en donnant à ses yeux un modèle à suivre. 

4- LA PHASE DE CONSOLIDATION 

Une fois que l’on a balayé son texte, ou ses pages, on va revenir dessus et faire une relecture mais cette fois, de haut en bas, et toujours en étant rapide. Plus précisément, il faut effectuer un mouvement en S en partant du haut de la page.

Cette technique permet d’imprimer l’information et de retenir les mots clés. D’abord on se familiarise globalement avec le texte, puis on contrôle et évolue, et lors de cette étape, on va vraiment s’imprégner du texte et consolider la lecture.

Autrement dit, «grâce au survol et au balayage, on a mis les parpaings, et là, on met le ciment», souligne Mohamed Kousa, auteur de l’ouvrage «La lecture rapide – La méthode du champion du monde» (éd. Retz).

5- DIGÉRER L’INFO

Enfin, vient le moment «de digérer». Lors d’un examen ou des révisions, la plupart des candidats vont immédiatement prendre des notes et passer à l’écrit. Or, c’est une erreur.

Après avoir lu son texte, le cerveau a besoin de coordonner les informations qu’il vient de recevoir. Pour cela, il faut tout simplement poser son crayon, er respirer comme lors de l’étape de la concentration : comptez jusqu’à 5 en inspirant et pareil en expirant, et ce, pendant une ou deux minutes.

Pendant cette phase de «digestion», le cerveau va tout mettre dans l’ordre. Ensuite, on peut passer à la phase écrite sereinement.

Source: cnews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.