Mohamed Koussa dans le journal le Parisien

Mohamed Koussa a ouvert la MK Académie pour enseigner cette méthode qui permet de lire et apprendre « deux à dix fois plus vite ».

Il n’a besoin que d’une petite heure pour terminer un livre de 200 pages. Mohamed Koussa n’est pourtant pas un magicien. Cet habitant du quartier L’Eguiller, à Dugny, applique juste une méthode qu’il a découverte par hasard, puis éprouvée ces dernières années : la lecture rapide…

Au point qu’en 2017, il a été sacré champion de France de la discipline, et champion du monde, en Chine ! Cette technique qui permet, assure-t-il, de lire et d’apprendre « deux à dix fois plus vite », cet ancien professeur de lettres et histoire a décidé de l’enseigner. Pour cela, il a fondé la MK Academy.

« Il faut hacker le cerveau, explique Mohamed Koussa. A partir du moment où vous avez compris comment il fonctionne, vous pouvez jouer avec. » La lecture rapide consiste ainsi à « optimiser le processus de balayage des yeux et le traitement de l’information par le cerveau ».

Fini le déchiffrage mot à mot qui ennuie le lecteur. « Le fait de lire à haute vitesse secrète des neurotransmetteurs essentiels pour l’apprentissage. Pour que les informations restent en tête, il faut susciter de l’émotion, créer des sensations. Si on va trop lentement, on se met à rêvasser. »

Mohamed Koussa s’appuie sur plusieurs outils, pas forcément complexes, tel le « guide visuel » : un stylo ou une baguette, pour mieux suivre le texte lu. Plus savante, la prise de notes façon « carte mentale », à base de mots-clés, peut s’avérer une aide précieuse pour la mémorisation.

-

Un exemple de carte mentale, une prise de notes enseignée dans le cadre de la lecture rapide. LP/F.Ni. La formation d’une journée, avec un suivi à la sortie, est facturée 349 €. En un an, le professeur a initié 250 à 300 élèves : étudiants, salariés, ou simples férus de lecture.

La méthode a permis à Ibrahima, 42 ans, de Sarcelles (Val-d’Oise), d’amorcer sa reconversion professionnelle. « J’ai appris à synthétiser et intégrer l’essentiel », affirme ce gardien de parking pendant vingt ans, qui a obtenu plusieurs certifications dans le développement personnel. « Une envie que j’avais en moi depuis longtemps mais que je ne m’autorisais pas. »

Hussein a « pu observer une efficacité de lecture que je n’aurais jamais soupçonnée. J’ai lu un Harlan Corben de 517 pages en moins de 4 heures cumulées, et j’ai été moi-même surpris de voir les pages défiler, sans fatigue, pris par l’intrigue », confie cet homme d’affaires formé par Mohamed Koussa.

« Mais ce n’est pas la voiture qui fait le bon pilote, prévient ce dernier. C’est à chacun de se faire confiance et de découvrir son propre potentiel. »

Vous pouvez suivre Mohamed Koussa sur sa chaîne Youtube. Contact : 07.67.98.36.46.

(source: Sur le site du Parisien 93)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *