La dictée de CESE par Mohamed Koussa

À l’occasion de la journée internationale de la francophonie, j’ai été invité par le Conseil Economique Social et Environnemental pour être l’orateur de la fameuse dictée. J’ai revêtu ma blouse d’instituteur devant une assemblée de plus de 150 participants. Nous avons fait le choix d’un texte du célèbre écrivain Algérien Mouloud Ferraoun extrait de son livre  » le fils du pauvre ».


Depuis le proscénium, nous avons dicté un passage poignant qui rappelle la vie des petits villages berbères de Kabylie. C’est dans une ambiance qui résonnait au son du couscous, de la « djema » et du « kanoun » que l’assistance s’est évertuée à retranscrire les mots entendus.

Je tiens à remercier les organisateurs et les participants à l’évènement. Pas simplement pour l’invitation mais aussi pour ce travail autour de la dictée et de la langue française. La dictée est un exercice roi pour se perfectionner à l’écrit et c’est une bonne préparation pour assurer la lecture rapide. Lire et écrire participe à former l’esprit et la pensée.

Apprends à lire 10 fois plus vite grâce à la lecture rapide

Une réflexion sur « La dictée de CESE par Mohamed Koussa »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *