On perd la mémoire???

Je ne me rappelle plus des noms! Tu te souviens de la route? Pas besoin car le GPS va nous expliquer! T’as déjà lu livre le « libérez votre cerveau »? Non mais je l’ai sur mon ordi (avec 1000 autres bouquins!!!) et quand j’aurai envie de le lire, je le ferai…

 

💾LA FOLIE DU STOCKAGE

Ces situations vous rappellent-elles quelqu’un? Peut-être est-ce vous ou votre entourage? Personnellement, j’avais tellement de livres dans mon ordinateur (sans compter ceux que j’ai physiquement) que même avec 100 ans de plus, je n’aurais pas assez de temps pour tout lire. Le phénomène ne se limite pas aux livres mais il s’étend aussi aux musiques, aux films, aux jeux,… à tout ce que l’on peut stocker pour plus tard. Sans compter les photos, les articles, les études scientifiques,… C’est à n’en plus finir! Remettre à plus tard le traitement des documents que l’on stocke a pour effet une boulimie de l’information. C’est à dire que nous sommes motivés à l’instant t pour télécharger et stocker puis on ne traite pas l’information tout de suite. Nous sommes rassurés d’avoir le contenu sous le coude « au cas où ». Il y a une excitation sur le moment mais qui disparaît avec le soulagement du stockage. On devient des « stockeurs » de contenus. L’impact sur notre cerveau est évident, puisque nous fonctionnons comme des drogués au téléchargement! De plus, nous déléguons à notre ordinateur une partie de notre mémoire et nous perdons tous les bénéfices de la lecture, de l’analyse des documents, etc. La mémoire a un fonctionnement qu’il faut respecter et un processus qu’il faut comprendre. La boulimie de l’information crée une mémorisation temporaire folle qui perturbe la mémoire car la surcharge dévalorise l’info.

Entrepôt de stockage

🔃FAITES DEMI-TOUR!

L’utilisation du GPS corps et âme est aussi un problème. Où est le bon vieux temps où on s’arrêtait sur la route pour demander son chemin? On pouvait même faire un « pti » brin de causette pour connaître un peu de pays. L’appareil nous donne des directives que l’on suit sans construire un parcours dans notre tête. Nous perdons la globalité du déplacement et les repères qui pourraient nous aider à nous diriger dans un espace.

Ce sont nos conceptions du temps et de l’espace qui sont complètement chamboulées.

Ainsi, notre mémoire n’a pas le temps de se construire et de s’organiser. Elle délègue ses capacités à des appareils ou des applications qui font le travail pour elle. En gros, c’est comme si un robot faisait des abdos pour moi pendant que je m’envoie des impulsions électriques pour stimuler mes muscles. Comme il y a un léger résultat on se contentera de dire « ça marche ».

Notre époque est celle de la facilité que l’on pensait positive pour l’être humain. Cette facilité apparaît comme évidente pour ceux qui ont vécu à l’époque des livres. Cependant, elle apparaît autrement pour ceux qui n’ont connu que ces formes d’acquisition du savoir. Tout déléguer à des machines ou des applis? Que reste-il pour notre propre cerveau et notre propre bien-être? Quelles seraient les solutions?

Découvrez la formation « les clés du savoir » et le module Mémorisation pour mémoriser un contenu en 30 minutes!

Mohamed Koussa

Participant aux championnats du monde de Mémoire

 

6 réflexions sur « On perd la mémoire??? »

  1. Honte à nous de avoir remplacé l’intelligence de nos cerveaux par des appareils soi-disant intelligents qui tuent à petit feu nos mémoire.
    Par de la chance et au hasard j’ai découvert votre page et votre personnage extraordinaire, malheureusement dans nos jours y’a que les imbéciles qui deviennent des stars très « connus » ! Merci au hasard et bonne continuation, j’espère qu’un jour je pourrai assister vos conférences de savoir .

  2. Tous ces appareils qui suppléent les efforts de mémoire sont un danger pour l’humain qui ne fait plus d’effort pour améliorer sa mémoire Heureusement les méthodes pour développer la mémoire sont très utiles

  3. Ping : -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *